Peu de personnes aujourd’hui connaissent le yoga restaurateur. En effet, bien que le Yoga Sutra, l’un des ouvrages les plus lus et les plus respectés sur le yoga, ne mentionnent les postures physiques du yoga que seulement trois fois ; la pratique physique du yoga est aujourd’hui la plus développée faisant oublié que le yoga n’a qu’un seul but: permettre au corps de se préparer à la position assise de la méditation.

Le restorative yoga a lui seul est une pratique méditative qui permet de calmer le mental, d’équilibrer le système nerveux, et de détendre le corps.

Ce style de yoga est basé sur la spontanéité et la douceur, en utilisant des supports tels que des couvertures, des bolsters, des briques, des ceintures, des sacs de sable, des coussins pour les yeux, des chaises et parfois même un mur pour entraîner le corps et le mental dans un état de relaxation profonde. Le principe est que le support permet à l’organisme d’être libéré naturellement, libérant la tension musculaire et le stress profondément enraciné. Cela entraîne  alors un état de guérison, de repos et de régénération.

Une leçon de yoga restauratif d’une heure trente comprend généralement 3 ou 4 positions tenues passivement sur une gamme de supports. Une fois la personne confortablement placée dans la juste position, il n’y a plus de mouvement ni d’effort. Le temps de tenue peut varier de 5 à 30 minutes.

La relaxation finale (savasana), généralement tenue pendant environ 5 minutes dans les classes régulières de yoga, peut être maintenue pendant 25 minutes dans un cours de Restorative Yoga, permettant à l’élève de tirer pleinement parti des avantages physiologiques du savasana.

Ce style de yoga est profondément relaxant et revigorant. Il est approprié pour n’importe qui, quel que soit  l’âge, le stade de la vie, ou l’état physique. C’est un yoga idéal pour les débutants, mais aussi pour les pratiquants de yoga plus expérimentés.

La pratique méditative du restorative yoga (la respiration centrée, les postures, la conscience de l’expérience directe et la méditation) est profondément agréable. Il est tout simplement bon de se connecter à son corps, de devenir plus conscient de sa respiration.

La pratique du restorative yoga en pleine conscience permet de créer le bien-être émotionnel. En effet, ceux qui ont essayé le restorative yoga contre l’anxiété et la dépression se sont sentis émotionnellement plus forts et plus résistants. La pratique tardive du restorative yoga permet également d’améliorer de façon significative le sommeil.

Une fois que nous ressentons les effets remarquables du restorative yoga sur le mental, le corps et les émotions, nous en faisons une pratique régulière. Le restorative yoga associe les pratiques mentales et contemplatives avec celles axées sur le corps.

Les différents éléments composant le restorative yoga (les exercices de respiration, la pleine conscience et les postures de restorative yoga) ont une influence plus forte sur la guérison thérapeutique émotionnelle que les seules pratiques mentales (telles que la sophrologie, la pleine conscience, la méditation) ou physique (telle que le yoga dynamique).

En effet, ils ont un impact direct sur le corps, tandis que la plupart des pratiques méditatives traditionnelles le font de manière plus indirecte. Ces outils sont particulièrement puissants dans la mesure où le système nerveux est dans le corps. Le souffle est dans le corps. Le moment présent est dans le corps. Le mental est dans le corps. Nous filtrons même notre expérience émotionnelle à travers le corps. Associer les pratiques méditatives de yoga avec la sagesse native du corps rend notre travail plus intégratif et amplifie ses bénéfices.

Un jour, la pratique du yoga en Occident mettra l’accent sur ces éléments méditatifs autant que sur ces aspects physiques. Les communautés de pleine conscience et de méditation pourront alors percevoir plus de points communs avec le yoga. Ces différentes pratiques pourraient même collaborer pour apporter davantage à l’évolution du mental et du corps conjoint. Le yoga restaurateur ouvre donc la voie à une forme de méditation basée sur le corps.